TUTOYER LES CIEUX

Crédits photos : Xavier Adventure et Delphine Gourgues

Après la balade shanghaienne de la semaine dernière, je vous embarque un peu plus loin, en Chine, histoire de vous mettre l’eau à la bouche, de faire frétiller vos godillots, de vous donner envie de voir plus grand, plus haut, plus large, bref, d’ôter les oeillères, d’élargir les horizons et de tutoyer les cieux…

QU’EST-CE-QUE TU FAIS POUR LES VACANCES ?…

C’est LA question du moment dans notre entourage à Shanghai… Petit résumé de la situation à l’attention de mes lecteurs (d’ailleurs) qui ne sont pas au fait : depuis le 28 mars dernier, les frontières de l’empire du Milieu sont donc fermées aux étrangers. Ce qui signifie que pour ceux qui réussiraient à s’échapper jusqu’en France ou Europe – sachant qu’il y a très peu de vols et à des tarifs qui eux, justement, se sont envolés -, le retour en Chine à la fin de l’été est impossible…jusqu’à nouvel ordre. Sans aucune visibilité (en jours/semaines/mois…). Et en cas d’ouverture, nul ne sait sous quelles conditions les retours seraient autorisés (selon le pays de provenance, avec certainement quarantaine en hôtel ou à domicile etc.). Nous ne sommes que fin mai, l’espoir fait vivre, mais…

MÉTHODE COUÉ

Puisqu’une des choses qui nous fait à tous le plus cruellement défaut dans ce monde coronaviral est la possibilité de se projeter dans le futur, même proche, nous avons décidé de le faire quand même et d’organiser nos vacances estivales en Chine ! Histoire de quitter quelques temps la chaleur humide et étouffante de Shanghai.

Avec un peu de courage et beaucoup de résilience, et si nous essayions de faire abstraction de la tristesse de ne pas pouvoir voir nos familles, nos parents, nos grands enfants, nos amis de toujours, mais aussi notre Océan Atlantique, nos Alpes, notre Méditerranée, notre Bretagne, notre campagne…- ce lien si important avec nos racines. Et si nous envisagions comme une chance cette opportunité de découvrir quelques-unes de ces nombreuses terres méconnues de Chine… Allez, méthode Coué, pour nous, cet été sera chinois ou ne sera pas !

SICHUAN, NOUS VOILÀ !

Les possibilités sont multiples, même si la météo n’est pas partout clémente en été ici… Envolons-nous donc vers une grande province située à peu près au centre-ouest de la Chine, le Sichuan, ce qui signifie les quatre rivières. Sa capitale est Chengdu, plus connue comme le berceau des pandas. Outre sa production majeure de blé et de riz, cette région est réputée dans le monde entier pour son fameux (et puissant) poivre du Sichuan, qui existe en trois couleurs, noir, vert et rouge. Avec ses multiples grottes, cascades, plaines, lacs et monastères, cette région possède plusieurs sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco.  Et surtout, le très montagneux Sichuan est orné de sommets tutoyant les cieux, jusqu’à 6.000 voire 7.000 mètres, voisins du majestueux Himalaya…

“La route du Sichuan est plus ardue que celle qui monte au ciel” (proverbe chinois – Li Bai)

Voila, le décor est planté ! C’est parti…

Il faut bien avouer que ce pays est magnifique n’est-ce-pas ? Sauter dans ses chaussures de randonnée et découvrir la vallée de Qizanggou, approcher les yacks des plaines de Ruoergai, partir à l’ascension du mont Genyen (6.200 m), s’immerger dans la culture tibétaine, méditer dans le monastère de Lenggu, acclamer les cavaliers du festival équestre de Litang, fondre devant les bébés pandas, tremper ses orteils dans le lac de Changhai ou celui de L’œil de Genyen, partager le folklore de la vie locale, dormir sous la tente… Moi ça me donne des frissons !

Alors, puisqu’on n’a qu’une vie, puisque notre belle planète s’est vertement rappelée à nous ces derniers mois, pourquoi ne pas se lancer pour voir en vrai cette pure beauté ?

A vous les amis qui êtes en Chine comme nous, parmi les divers contacts, options et autres agences de voyage, je me permets de vous suggérer (et sans aucun intérêt publicitaire de ma part:) de vous adresser à Xavier Adventure, qui a créé des programmes spéciaux « été 2020 en Chine ». Ses treks s’adressent aux familles avec enfants à partir de 10 ou 14 ans selon les formules. Pour les familles avec enfants plus jeunes (à partir de 6 ans), d’autres séjours se préparent dans la région du Gangsu et sa mythique route de la soie…

Et pour les (castors) juniors, il existe aussi une formule de Summer Camp basé à Shangri-la (dans le Yunnan nord, aux frontières du Sichuan), co-organisé avec notre ami Constantin de Caravane Liotard. Le plein de nature, de montagne, de vie à la ferme, de nuits sous la tente et de feux de camp, de courses d’orientation…, le rêve quand on a entre 10 et 14 ans !

CONTACTS :

Compte officiel WeChat : Xavier Adventure

Caravane Liotard : http://www.caravane-liotard.com/

4 commentaires sur « TUTOYER LES CIEUX »

Répondre à Royer Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :